échos du petit-déjeuner de la Huppe Galante : pierre et minéral

pt_dej_pierre

Dernier petit-déjeuner conté de la saison sur le thème : Pierre et minéral, organisé par l’association La Huppe Galante, le dimanche 19 juin 2016, avant l’envol estival des huppes conteuses.

Les réflexions débutent par petites tables, au premier étage du Café Bords de Seine (place du Châtelet, 75001 Paris), en cherchant à faire résonner cet élément dans l’imaginaire, à travers proverbes, évocations, images plus ou moins spontanées, et contes, bien sûr.

On a brassé beaucoup de motifs, de proverbes, de légendes et d’histoires. De muette, la pierre s’est révélée voyageuse et émouvante, secrète ou guérisseuse, géante ou infime, paysage ou trésor.

Les contes, comme un inusable caillou dans la bouche (Elzbieta)

  • du légendaire au contemporain

cuzcoTout le monde a pensé en premier au proverbe « Pierre qui roule n’amasse pas mousse », qu’au XVIe siècle on disait ainsi : « Pierre souvent remuée / de la mousse n’est vellée » (Trésor des sentences).

Quelques autres ? « Faire d’une pierre deux coups » ; « Parole et pierre lancées le sont sans retour » ; « Quand on te jette des pierres, construis ta maison avec »… On a parlé des pierres légendaires, celles qui se déplacent, celles qui chantent, la chaussée des géants, les danseurs pétrifiés sur la lande, la Lorelei, les pierres des sacrifices à l’ère précolombienne. L’œuf de pierre primordial, d’où naît le Roi des singes (Chine), les rochers mariés (Meoto Iwa), à Futami au Japon, les statues monumentales de l’île de Pâques, les curieuses pierres à images prisées par Roger Caillois.

  • la pierre et l’or des contes

Quelques exemples des œuvres, auteurs, sources citées :
– Jean des pierres
– Farizade au sourire de rose
– Le Géant sans âme
– La jeune fille silencieuse
– Le perroquet blanc (Hatim)
La roche qui voulait voyager, de Nino Cartero, illustrations de Géraldine Alibeu
– La soupe au caillou
– La pierre de patience
Syngué sabour. Pierre de patience, d’Atiq Rahimi (prix Goncourt 2008)
jaspe_madagascar– Le prince endormi
– Le petit Poucet
– Le vaillant petit tailleur
– Le prince des Îles Noires
– Kronos dévorant ses enfants, une pierre est substituée au corps de Zeus par sa mère Rhéa
– Le loup, la chèvre et les sept biquets
– La petite poule rousse
– La chèvre d’or
– Le fidèle serviteur
– L’oiseau de vérité
– Les douze mois
– Les trois sœurs
– Le lait de la mort, l’une des Nouvelles orientales de Marguerite Yourcenar
– Persinette
– Le fils des sept mères
– Jorinde et Joringel
– Pygmalion et Galathée

  • pour aller plus loin

ptdej_huppOn pourra retrouver le légendaire des pierres dans l’ouvrage de Paul Sébillot sur Le Folk-lore de France, tome premier, Le Ciel et la Terre, Paris, 1904, en ligne sur Gallica.

Une des versions du Fidèle serviteur, recueillie par Achille Millien, Le Père Roquelaure, Revue des traditions populaires, XXIII, janvier 1908, p. 27-34, en ligne

Nous n’avons pas pu tout évoquer… Si vous avez des trésors à partager, n’hésitez pas à laisser un commentaire à la suite de ce billet.

Le calendrier des Petits-déjeuners de la Huppe Galante pour la saison 2016-2017 sera annoncé prochainement. N’oubliez pas alors de réserver par message à lahuppegalante75 (at) gmail (point) com. si vous souhaitez participer à la rencontre.


Source des images : Wikimedia Commons / Musée Rodin / Café Bords de Seine / Huppe Galante

Tagués avec : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

17 − 13 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.