trouver sa forêt

Un conteur a toujours besoin d’une forêt. Mais en avoir plusieurs, c’est d’autant mieux, comme de nourrir et revivifier ses mémoires de forêts, à chaque occasion.

  • une forêt en Allemagne

Forêt de Teutberg, Allemagne - Wikimedia commons

Ici, deux vues de la forêt de Teutberg.

Si vous voulez partager vos propres images de forêts, déposez un commentaire ci-dessous, avec un lien vers un fichier image (libre de droits). Nous pourrons publier vos images dans la catégorie « glanes », ouverte à tous les contributeurs.

  • en automne

Forêt de Teutberg en automne - Wikimedia commons

  • en savoir plus

Pour explorer cet imaginaire-là, et d’autres, aussi essentiels, un ouvrage à recommander :
Pierre Péju, La petite fille dans la forêt des contes. Pour une poétique du conte : en réponse aux interprétations psychanalytiques et formalistes. Robert Laffont, 1981, 1997 (collection Réponses)

Source des images à retrouver ici et

——
Glane par L.G.

Tagués avec :
3 commentaires sur “trouver sa forêt
  1. Luc Elsen dit :

    Bonjour Huppe Galante. Oui, Pierre Péju est un auteur intéressant – mais inégal comme un être humain. Sa « petite fille dans la forêt des contes » est à mes yeux un chef d’œuvre, c’est pourquoi mon « +1 » le désignait particulièrement. Bises et à bientôt.

  2. huppegalante dit :

    Bonsoir Luc, merci pour la visite et l’avis concordant sur l’intérêt des ouvrages de Pierre Péju.

  3. Luc Elsen dit :

    +1 pour le livre de Pierre Péju que vous mentionnez.