les émotions dans l’esthétique de l’art indien classique

Dans l’esthétique indienne classique, on rencontre la notion de rasa (sanskrit : रस), qui joue un rôle fondamental dans les différents arts : danse, musique, théâtre, cinéma et aussi dans la littérature.

sringara_rasa

Les rasas constituent aujourd’hui encore la base de l’expression esthétique dans la tradition classique des Bharatanatyam, Kathak, Kathakali, Kuchipudi, Odissi, Manipuri, Kudiyattam, et autres formes artistiques de l’Inde.

La théorie des rasas a été fixée dans le Nâtya-shâstra (vers 400 av. j.-c.). Huit émotions, élargies à neuf par la suite, sont ainsi associées à une déité et à une couleur spécifique.

  • Navarasa

* Sringara : Śṛngāram (शृङ्गारं) Amour — beauté, sentiment amoureux. Déité : Vishnou. Couleur : vert clair

* Hasya : Hāsyam (हास्यं) Mépris — sarcasme, moquerie. Déité : Pramata. Couleur : blanc

* Raudra : Raudram (रौद्रं) Colère — indignation, violence. Déité : Rudra. Couleur : rouge

* Karuna : Kāruṇyam (कारुण्यं) Tristesse — compassion. Déité : Yama. Couleur : gris

* Vibhatsa : Bībhatsam (बीभत्सं) Dégoût — aversion. Déité : Shiva. Couleur : bleu

* Bhayanaka : Bhayānakam (भयानकं) Terreur — peur. Déité : Kala. Couleur : noir

* Vira : Vīram (वीरं) Sentiment héroïque — courage. Déité: Indra. Couleur : jaunâtre

* Adbhuta : Adbhutam (अद्भुतं) Émerveillement — surprise, curiosité. Déité : Brahma. Couleur : jaune

Ajoutée aux huit émotions, mais qui n’en est pas une et la seule qui ne se transmet pas, celle-ci :
* Shanta : Śāntam Paix — tranquillité. Déité : Vishnou. Couleur: bleu.

Dans la vidéo ci-dessous, Kalamandalam Shailaja, professeur au Kerala Kalamandalam, incarne successivement les neuf émotions. Les rasas sont créés par les bhavas (bhāva (sanskrit. भाव), grâce aux gestes et expressions du visage, soigneusement codifiés dans le traité théorique Nâtya-shâstra déjà cité.

On retrouve la même actrice dans cette vidéo, un peu plus longue (aller directement à 1:41 pour voir les rasas). Lire aussi le texte correspondant (en anglais) ici.

Une autre vidéo où les rasas se développent sur un visage masculin, dont l’identité n’est malheureusement pas précisée.

L’image de Mani Madhava Chakyar exprimant Sringara provient de Wikimedia Commons : photo de Sreekanthv en 1989.

——

Glane par L.G.

Tagués avec : , ,

2 Comments on “les émotions dans l’esthétique de l’art indien classique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

14 + 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.